Aller au contenu principal

L’UCAD CÉLÉBRE LA JOURNÉE DU PATRIMOINE MONDIAL AFRICAIN LE 22 MAI 2021 : « CONTRIBUTION DE L’UCAD DANS LE PROCESSUS D’INSCRIPTION ET DE GESTION DES SEPT (7) SITES DU SÉNÉGAL INSCRITS SUR LA LISTE DU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO »

Cette célébration s’inscrit dans le cadre de la conservation du patrimoine et de sa valorisation qui suscite de plus en plus des questions majeures débattues dans plusieurs instances si l’on se réfère à l’implication de l’UNESCO pour la prise en charge de sites classés patrimoine de l’humanité. Dans cette même dynamique, l’Union africaine (UA) a décidé d’adopter le thème pour l’année 2021 sur : « Arts, culture et patrimoine : Leviers pour construire l’Afrique que nous voulons ».   

Le patrimoine mondial est une appellation attribuée à des lieux ou des biens, identifiés et reconnus à travers le monde (1121 biens aujourd’hui) comme étant une valeur universelle exceptionnelle. À ce titre, ils sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial afin d’être protégés pour que les générations futures puissent bénéficier de leur importance. Sur cette Liste, le Sénégal en compte sept (7) biens culturels et naturels.

Depuis l’inscription de l’île de Gorée en 1978 (qui d’ailleurs fut parmi les trois premiers sites africains à être labellisés patrimoine de l’humanité), d’autres furent promus : le Parc national de Niokolo-Koba (1981), le Parc national des oiseaux du Djoudj (1981), l’île de Saint-Louis (2000), les Cercles mégalithiques de Sénégambie (2006), le Delta du Saloum (2011) et le Pays Bassari : paysages culturels Bassari, Peul et Bédik (2012). Avec ces sept sites inscrits au patrimoine mondial, le Sénégal représente l’un des pays contribuant sensiblement à l’amélioration de la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) de ces sites.  

Le processus d’inscription de ces sept sites sénégalais a favorisé d’importantes contributions scientifiques des chercheurs de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). À travers les recherches produites autour de ces biens, l’UCAD a participé aux côtés d’autres institutions étatiques, à la préparation des dossiers d’inscription des sites et continue d’apporter un appui technique essentiel aux politiques de gestion durable de ces biens de l’humanité.

C’est dans cette dynamique que l’Ecole Doctorale ETHOS en partenariat avec la Fondation UCAD et le Bureau Régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest/Sahel à Dakar célèbrent le samedi 22 mai 2021 la journée du patrimoine mondial africain au niveau de l’esplanade de la Bibliothèque Universitaire (BU). La thématique retenue pour cette année est la « Contribution de l’UCAD dans le processus d’inscription et de gestion des sept sites du Sénégal inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ».

Au programme, il est prévu l’organisation d’une table ronde sur les thématiques liées à la gestion du patrimoine mondial au Sénégal et ses enjeux qui sera animée par des experts et d’une exposition de 40 panneaux qui met en avant la valeur exceptionnelle des sept sites du patrimoine mondial au Sénégal. Cette exposition photo a été développée par le Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar pour promouvoir le patrimoine sénégalais.

Étiquettes