Aller au contenu principal

Soutien à l’insertion professionnelle des étudiants

 

Les statistiques au niveau national montrent que le taux de chômage des jeunes s’accentue corrélativement au niveau d’études. Il y aurait donc plus de chômeurs après le baccalauréat qu’au niveau secondaire ! L’enseignement supérieur doit, par conséquent, relever un défi majeur, celui de l’insertion socio-professionnelle des étudiants. Les deux axes suivants sont retenus au niveau de la Fondation :

 

Appui aux filières de formations professionnelles 

Avec la réforme Licence-Master-Doctorat (LMD), l’UCAD a engagé un vaste chantier de formations professionnelles. Sans aide financière, les établissements créent ces filières mais les mettent dans la formation payante. Afin de garantir un accès public aux formations à haut potentiel d’insertion, cette campagne de levée de fonds est dédiée au développement de filières professionnalisantes.

 

Appui au développement de l’entrepreneuriat

L’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar reconnaît qu’outre l’insertion de ses diplômés dans le marché du travail, sa responsabilité est aussi d’ouvrir en permanence ce marché. C’est la raison de la création de la Direction de l’Incubation, de la Vulgarisation et de l'Appui aux Communautés (DIVAC), qui vise à accompagner les étudiants, enseignants-chercheurs, personnels administratifs techniques et de service porteurs de projets de création d’entreprise. L’UCAD se donne ainsi un outil pour passer de la science au marché. Elle cherche également à permettre à ses porteurs de projets d’accéder aux crédits bancaires.